Concepts de base de la thérapie familiale

1- Le comportement d’un individu survient dans le contexte d’un environnement. L’environnement influence le comportement de l’individu et l’environnement est lui- même influencé par le comportement de cet individu.

Cette observation élargit la notion de problème : un problème n’est pas exclusivement ce qu’une personne présente, c’est également « quelque chose » qui fait partie de son système d’interactions.

  •  Une modification dans l’interaction des membres d’une famille peut permettre à l’un d’entre eux de changer. Lorsqu’une personne change, le reste de la famille en sera affecté. En effet, l’environnement doit se modifier pour s’adapter au changement individuel d’une personne. Chaque participant a donc une influence sur le mode d’interaction en cours et simultanément, il dépend également des autres pour faire fonctionner le système.
  •  Un petit changement effectué par une personne peut être suivi par des modifications importantes au sein de sa cellule familiale.
  •  La famille est l’unité où le problème est apparu. Par conséquent, elle est également l’unité de la solution.
  •  Trouver des solutions dans le contexte des interactions nécessite qu’au moins l’une des personnes engagées dans le système se comporte différemment et renonce, au moins partiellement, à ses comportements prévisibles.
  •  La famille est un système régi par des règles.Exemple : Une mère se comporte d’une certaine manière avec son fils (le critiquer). Le fils réagit (passer plus de temps avec ses amis pour être hors de la maison). La mère le critique de plus en plus parce qu’il participe de moins en moins à la vie familiale. Avec le temps, ce mode d’interaction devient un système répétitif gouverné par des règles prévisibles.

    Néanmoins que les systèmes humains ne sont pas figés ; ils évoluent et changent au cours du temps.

    www.resilience-psy.com

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Plus d'articles

Recevez la lettre du bonheur